Les dernières annonces concernant les demandeurs d’emplois (2)
et  le projet de la loi travail (1),

 

nous incitent à réengager nos campagnes d’actions

concernant l’emploi

participez, prenez contact  clic

-   Publication de la version travail du Guide d’action

coconstruit sous démocratie participative Comité d’Initiatives-citoyennes.org

« Plus aucune fermeture d’entreprise saine faute de repreneurs

 

Indicateur Ap2e  Investissement en local des Dépôts bancaires locaux

« Les pauvres épargnent-ils pour les riches ? Un outil au service du

citoyen pour développer le financement participatif – crowdfunding

si les banques n’investissent pas sur leur territoire

Note 1 : Loi Travail: combien d'emplois peut-elle vraiment créer?

  • L'institut Coe-Rexecode s'est livré à la première estimation des créations d'emplois que rendrait possible la loi telle qu'elle a été présentée à l'Assemblée nationale. Coe-Rexecode n'est parvenu à chiffrer qu'un "surcroît durable d'emplois d'environ 50 000 postes" grâce à la baisse du taux de majoration des heures supplémentaires. 350.000 emplois sont nécessaire pour faire baisser le taux d’un point.
  • En se basant sur une étude de l'OCDE sur la réforme du marché du travail espagnol en 2012, l'institut s'attend à "un surcroît d'entrée en CDI de près de 300 000 par an". Ce chiffre comprend les transformations de CDD en CDI et les embauches qui auraient eu lieu de toutes manières en CDD. Impossible d'évaluer les créations nettes.
  • Le compte pénibilité : La hausse du coût du travail pour le financer "se traduirait par des pertes d'emploi de l'ordre de 100 000 postes à long terme", redoute l'institut.                                                                                                            Source l’Express l’Expansion     Laurent Martinet 03/05/2016

 

 

Note 2 : Avril 2016  Demandeurs d'emplois... moins 60.000 ou moins 8.600

  • Le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité a certes baissé de 1,7 %, mais celui des chômeurs en catégorie B, exerçant une activité réduite courte (78 heures ou moins dans le mois) a, lui, augmenté de 2 %.
  • Même chose pour les personnes en catégorie C, c’est-à-dire en activité réduite longue (plus de 78 heures dans le mois), dont le nombre a grimpé de 3,2 %.                              Source  Amandine Cailhol   Libération

Sixième rencontre de

coconstruction sous démocratie participative

jeudi 2 juillet 2015 de 17h45 à 21h00     en savoir plus

 rencontre ouverte à tous ceux qui le souhaite dans le respect des principes de coconstruction d'Ap2E

version du Guide  modifié disponible au 10 août

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comités d' "Initiatives Citoyennes.org"

Pourquoi ? Quand ? Comment ?

 

Les promesses des élus en démocratie délégataire ne sont pas toujours suivies d'effets. Ne restons ni passifs, ni indifférents,  ni résignés.

Faisons vivre une démocratie participative : activons des comités d' "Initiatives-citoyenne.org" au plus prés de nos territoires sur l'emploi, la bancassurances coopérative, l'eau en savoir plus


A la une...

Excellente nouvelle pour les salariés dont l'entreprise en bonne santé  ferme faute de repreneur

Thibault Lanxade responsable du Medef s'engage...

Présentation de  Thibault Lanxade.

Quelle solvabilité pour tenir sa promesse ?                      lire+


Responsable mais pas coupable !

255 salariés licenciés économi- ques. Le licenciement économique du 29 03 2013 annulé le 5/06/2015. Groupe international Kion repris par le fonds d'investissement KKR et Banque Goldmann Sachs. Entreprise en France fermée. Quels montants ont été versés  à des repreneurs ? Que sont-ils devenus ?

Comment revenir au point de départ? Combien de "morts économiques malgré les déclarations encourageantes à l'époque ?                          lire+